Zoom sur

Parcours insuffisance cardiaque

2,3% de la population française serait atteinte d’une insuffisance cardiaque (IC) et jusqu’à 10% chez les personnes âgées de 70 ans ou plus, selon Santé Publique France.

En 2020, seuls 319 patients était connus pour une insuffisance cardiaque sur le territoire de notre CPTS (0,4% de la population), loin des 2,3% estimé par l’agence nationale de santé publique. Et près d’1/4 des patients de notre CPTS sont hospitalisés dans l’année avec un taux de ré-hospitalisation de 20% dans les 2 mois*.

Il nous a alors semblé pertinent de construire un parcours sur l’IC propre à notre CPTS. Après avoir rencontré les médecins généralistes, les cardiologues du territoire et le RESIC, nous avons souhaité travailler sur 3 axes :

– L’amélioration du dépistage précoce de l’insuffisance cardiaque en ville
– La mise en œuvre d’une filière d’accès rapide à l’échographie cardiaque en cas de suspicion d’IC.
– Le lien ville-hôpital-RESIC

Lors d’une rencontre avec l’ensemble des acteurs en novembre, les médecins généralistes ont salué la réactivité des cardiologues du territoire et la facilité pour obtenir une échographie cardiaque. Les cardiologues restent disponibles et à l’écoute des demandes des médecins de la CPTS.

Le parcours sur l’insuffisance cardiaque a été finalisé avec 4 étapes

 

– Dépistage et prise en charge précoce
– Repérage et gestion de la décompensation
– Sortie d’hospitalisation
– Suivi de l’IC stable

Retrouver l’intégralité du parcours insuffisance cardiaque ici

Un temps de présentation et d’échange pluriprofessionnel sur ce parcours est prévu le mardi 4 avril matin en présence de l’ensemble des acteurs.

* Source de données : SNDS – PMSI/DCIRLe RESIC 38 est un réseau ville-hôpital qui a pour but d’améliorer la prise en charge des patients insuffisants cardiaques chroniques.

Ses objectifs principaux :

  • Prévention des décompensations cardiaques,
  • Diminution des ré-hospitalisations itératives,
  • Amélioration de la qualité de vie des patients,
  • Amélioration de la prise en charge globale de l’insuffisance cardiaque.

Les moyens mis en œuvre :

  • Une coordination ville-hôpital autour d’une équipe pluridisciplinaire,
  • Un dossier de soins partagé,
  • Des référentiels de soins communs,
  • Une éducation thérapeutique proposée aux patients et à leur famille, pour favoriser une auto-surveillance.

Des formations spécialisées pour les professionnels, médicaux et paramédicaux : actualisation des connaissances, formation à l’éducation thérapeutique..

Pour contacter le RESIC:
04 76 76 94 96

resic38@chu-grenoble.fr
https://www.resic38.org/

 


Mini-portrait Baptiste Barjhoux, directeur du RESIC

« Je suis pharmacien et éducateur sportif de métier.

Depuis 5 ans, je suis directeur du RESIC, un réseau ville-hôpital affilié à la MRSI qui a pour objectif d’améliorer les parcours de soins des patients insuffisants cardiaques. J’assure aussi la co-coordination du pôle d’éducation thérapeutique (ETP).

Le véritable enjeu pour nous est d’informer au mieux les professionnels de terrain pour qu’ils puissent connaître nos services et donner envie à leurs patients d’y participer. Je fais donc beaucoup de formations pour les professionnels sur l’éducation thérapeutique, la cardiologie, et la coordination.

Au RESIC, nous aimerions rendre accessible l’ETP à tous. C’est à nous d’adapter notre offre, pour qu’elle convienne à chaque personne et permettre à tous d’en bénéficier. Cela passe dans un premier temps par de l’individuel, du domicile, afin de développer la confiance en soi et le pouvoir d’agir des personnes. Puis, nous les encourageons à s’inscrire dans des dynamiques collectives.

La MRSI est étroitement liée à la CPTS SEG depuis sa création, nous avons donc naturellement travaillé ensemble à la construction d’un parcours sur l’insuffisance cardiaque. Ce lien va également nous aider à toucher les personnes qui en ont vraiment besoin et faciliter leur orientation. »